Psychanalyste à Carpentras

La psychanalyse se définit comme :

  • un procédé d’investigation des processus psychiques.

    D’après Erik Kandel, un célèbre psychiatre et chercheur en neurosciences, « la psychanalyse représente toujours la vision de l’esprit la plus cohérente et la plus satisfaisante intellectuellement ».

  • une méthode de traitement des troubles, symptômes névrotiques.

Elle est fondée sur l’exploration de l’inconscient à l’aide de techniques comme l’association libre, l’interprétation des rêves et des processus psychiques, actes manqués, lapsus, attitudes et comportements inconscients et cependant signifiants.

Elle vise à comprendre la genèse du symptôme et par la levée des refoulements pathogènes, l’assouplissement des mécanismes de défense, d’adaptation, la remémoration, la décharge émotionnelle, la construction d’une histoire et la quête de sens, à libérer l’énergie, la pulsion de vie qui fût immobilisée, sclérosée.

Une relation de transfert s’établit entre l’analysant et le psychanalyste: pour faire simple, il se présente dans la relation et le lieu, comme des scènes théâtrales dramatiques (« Drame » en Grec signifie « action sur scène » et donc par extension « pièce de théâtre ») inconscientes, avec des rôles, des mises en scène auxquelles le thérapeute est invité à « jouer ».

L’analysant projette sur la personne de l’analyste, c’est à dire lui attribue, des émotions, sentiments, façons d’être qui lui appartiennent.

Ce phénomène représente une des phases essentielles de la cure psychanalytique puisque il permet de mettre à jour les conflits sous-jacents, de les analyser, de les comprendre, de leur donner sens et enfin de s’en défaire.

Ce travail portant sur l’inconscient du sujet ne peut être entrepris avec succès que par un psychanalyste qui a lui-même vécu l’exploration de son propre inconscient: d’où la nécessité d’une psychanalyse personnelle, didactique, préalable pour le thérapeute.

La psychanalyse est une analyse du « psychisme » effectuée dans le but d’en renforcer la puissance en modifiant ses structures.

A la fois entreprise commune et combat de l’analysant et du psychanalyste, la cure psychanalytique ne se présente jamais comme une simple série de « consultations » mais bien comme une aventure.

La psychanalyse implique le plus souvent, pour être couronnée de succès, puisque c’est un travail complet d’exploration et de connaissance de soi, l’engagement sincère du sujet.

Une dernière chose et non des moindres, elle est le lieu où se définit non plus le « Tu es! » mais le « Je suis »!

Le sujet peut y advenir, lui et ses désirs.

Vous souhaitez me contacter ?