Les Psychothérapies : laquelle choisir?

Aux origines de bien de nos souffrances, douleurs, schémas comportementaux et difficultés, se rencontrent inévitablement nos modes de pensées et de représentations, nos croyances et fantasmes, nos chocs émotionnels et traumatiques, nos expériences, apprentissages et conditionnements.

En bref, notre histoire, notre singularité.

Tout cela participe au déséquilibre psycho-corporel, électrique et chimique, ou devrai-je dire au nouvel équilibre, exprimé dans les « symptômes » que l’on peut considérer comme une adaptation voire une tentative de guérison de l’organisme là où le corps influence l’esprit et réciproquement.

Les psychothérapies ont en général pour objectifs de permettre à l’organisme de (re)trouver un équilibre sain et un fonctionnement optimal.

Chaque thérapie, qu’elle soit individuelle, conjugale, familiale, a ses spécificités.

On ne peut modifier en profondeur un fonctionnement global en quelques séances, qui requiert plusieurs mois de travail et nécessite bien souvent une psychanalyse.

Cependant, on peut tout à fait se débarrasser d’un symptôme précis, d’une difficulté, avec une psychothérapie à orientation analytique ou avec une thérapie brève et ce rapidement en peu de consultations!